La courte vie du cycliste Alex Crémant

Pour l’étape d’hier, arriver à CHIAIS avec le peloton était déjà un exploit pour Alex Crémant.

Avec du dopage au Microlax   il aurait pu se glisser dans l’écharpée et terminer à CHIAIS avec le vainqueur mais le dopage ce n’est pas pour Alex, il a toujours été un coureur propre.

Aujourd’hui dernière étape, la plus courte, un contre la montre CHIAIS – PISSEZT

Commencer à CHIAIS et finir à PISSEZT peut se faire très rapidement. D’ailleurs chaque matin, des coureurs amateurs essayent de battre le record du circuit

A CHIAIS, le plus dur c’est le début, une montée en puissance qu’Alex doit entamer avec courage. Il doit  y mette toutes ses tripes. Ensuite il suffira de se laisser glisser pour arriver à PISSEZT sans trop d’effort.

Arrivera-t-il à PISSEZT dans un temps acceptable ? doit-il faire le plein de boissons avant le départ pour éviter la fringale ?

Bientôt le départ, Alex est sur la selle     3- 2 -1 Partez

CHIAIS c’est fait, maintenant il doit prendre les choses en main, il sait qu’il peut arriver à PISSEZT avec les favoris

Hélas un écart dans la trajectoire, la goutte qui fait déborder le vase en quelque sorte, et Alex Crémant fini dans les derniers, dégouté, complétement à sec.

Il aurait pu trôner sur le podium au milieu des pots du décor mais il est là, à l’écart dans les toilettes, accroupi, il n’a plus de jus, pas matière à discuter. Alex Crémant ne sera jamais un champion et restera dans le besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.